Polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde (PR) est la cause la plus fréquente des polyarthrites chroniques.

C’est une maladie dégénérative inflammatoire chronique, elle est caractérisée par une atteinte articulaire souvent bilatérale et symétrique, évoluant par poussées vers la déformation et la destruction des articulations atteintes.

Le diagnostic peut en être malaisé au début de son évolution, en raison de l’absence de signe clinique spécifique, du caractère inconstant des signes biologiques, et du retard d’apparition des érosions articulaires radiologiques.

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune d’origine inconnue.

La polyarthrite rhumatoïde est le plus fréquent des rhumatismes inflammatoires de l’adulte.

Sa prévalence est variable suivant les pays, avec un taux moindre en Europe du Sud par rapport à l’Europe du Nord et une tendance à la diminution avec le temps. En France, elle est située à 0,4 %.

Il existe une nette prédominance féminine avec un sex-ratio de 3/1, mais cette différence semble s’atténuer avec l’âge.

Le pic de fréquence se situe autour de la quarantaine, cependant la maladie peut débuter à tout âge y compris chez l’enfant (cf. arthrites juvéniles idiopathiques).

Il existe certains facteurs de risque environnementaux, dont le tabagisme, le surpoids, l’exposition à la poussière de silice.

Recommend to friends
  • gplus
  • pinterest